Warning: mysql_query() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/content/31/13058631/html/CPR/wp-content/plugins/wordpress-form-manager/db.php on line 35

Warning: mysql_num_rows() expects parameter 1 to be resource, null given in /home/content/31/13058631/html/CPR/wp-content/plugins/wordpress-form-manager/db.php on line 732
Congres Panafricain pour le Renouveau » LE MANIFESTE

LE MANIFESTE

LE MANIFESTE DU CPR

Notre pays,la Côte D’Ivoire, depuis 1960, demeure plus que jamais un état sous développé où l’analphabétisme, le chômage et la pauvreté frappent une grande partie des populations aussi bien dans les villes que dans les villages.

Nous constatons que cette situation du pays perdurera tant qu’il n’y aura pas des femmes et des hommes progressistes qui, se mobiliseront, par l’action et par la force des idées, pour exiger le changement positif.

C’est pourquoi:

Nous, femmes et hommes qui, sommes porteurs des valeurs de la démocratie, préconisons la mise en avant de l’intérêt des populations, avons le sens du partage et sommes pour l’unité de la nation Ivoirienne notre bien commun, avons décidé de nous unir au sein d’un parti politique (CPR), pour proposer au peuple de Côte d’ivoire une alternative positive.

Nous sommes conscients que le développement de notre pays, qui prendra son appui sur nos ressources disponibles, passera par l’éducation, la formation de nos populations et le travail. Ce développement sera impossible tant que les leaders politiques chargés de conduire la destinée de toute la nation ne seront pas des hommes de bonne moralité, qui s’abstiennent de piller les ressources collectives et de s’enrichir illicitement au détriment des citoyens et de prendre les populations en otages sur la base ethnique et religieuse. Seuls des hommes nouveaux avec des projets de développement, pourrons apporter le bonheur et nous faire tendre vers notre idéal de construire une société de plein emploi.

Nous savons que sans souveraineté politique et économique et un sens élevé de patriotisme, le citoyen est à la merci de la loi prédatrice du marché.

Conscient de la diversité, des liens indéfectibles, historiques et singuliers qui lient nos populations et ayant pris la mesure de la grave crise que traverse notre pays, nous avons décidé de nous engager pour créer les conditions politiques et intellectuelles de l’unité nationale, de la paix, du développement et du bonheur pour chaque citoyen.

Nous savons que notre pays est une mosaïque d’ethnie, de religion et de culture. Cette hétérogénéité qui est une chance ne saurait laisser la place aux poisons destructeurs de toute société multiculturelle que sont le tribalisme, l’exclusion, la xénophobie et la discrimination.

Nous savons que l’exacerbation et l’instrumentalisation du tribalisme par les hommes politiques est une stratégie de manipulation des masses, afin de prendre ces derniers en otage pour conquérir le pouvoir ou pour piller l’économie des nations en toute impunité, tout en utilisant le peuple comme bouclier humain.

C’est pourquoi nous nous engageons contre tout fascisme identitaire et contre toute forme de dictature et de despotisme, contre l’oppression du peuple et les nouvelles forme de colonisation, l’inégalité et l’injustice, la haine de l’autre, le tribalisme, la xénophobie, la discrimination ethnique ou religieuses et toute forme d’exploitation humaine, l’enrichissement illicite et le pillage des ressources économiques de notre pays par une poignée d’hommes politiques véreux.

Nous nous engageons à condamner et à combattre ces pratiques répréhensibles et à nous en départir.

Considérant la trahison du peuple par une classe politique, inconsistante, incohérente et banqueroutière.

Considérant que le peuple doit rompre d’avec les hommes politiques qui l’utilise comme échelle pour défendre leurs intérêts propres et s’enrichir alors que le peuple croule sous la souffrance.

Considérant que notre unité nationale est la pierre angulaire indispensable à la construction de notre développement.

Considérant que le peuple souverain doit reprendre son destin en main lorsqu’il est abandonné à lui-même par une classe politique peu soucieuse du bien être des populations,

Nous appelons tous les citoyens qui sont favorables au changement à rejoindre notre union, pour l’intérêt général du pays et du continent, dans un Parti politique nouveau qui sera un véritable pôle d’espoir.

La naissance du parti CONGRES PANAFRICAIN POUR LE RENOUVEAU DEMOCRATIQUE EN COTE D’IVOIRE (CPR) traduit notre volonté affichée d’impliquer les aspirations du peuple dans le débat républicain et d’oeuvrer pour le renforcement de la démocratie en Côte d’ivoire et en Afrique.

Ce parti, se veut celui des populations et reste ouvert à toute personne, sans distinction de naissance ou d’appartenance, qui souscrit aux engagements que nous considérons comme nécessaires, afin d’ouvrir un nouvel horizon à l’espoir pour notre peuple.

Notre objectif est de favoriser à travers nos actions, l’émergence et l’expression d’une nouvelle génération d’homme politique, qui combattra partout la dictature, l’insalubrité morale, le pillage des ressources publiques afin d’ouvrir un horizon nouveau à l’espoir et au bonheur pour chaque citoyen ivoirien.

Cet horizon nouveau passe par l’instauration effective d’un renouveau démocratique en Côte d’Ivoire.