Warning: mysql_query() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/content/31/13058631/html/CPR/wp-content/plugins/wordpress-form-manager/db.php on line 35

Warning: mysql_num_rows() expects parameter 1 to be resource, null given in /home/content/31/13058631/html/CPR/wp-content/plugins/wordpress-form-manager/db.php on line 732
Congres Panafricain pour le Renouveau » NOS IDEES

Archive for NOS IDEES

Hygiène et santé publique : le CPR propose

Un simple récipient plastique peut sauver des vies, qu’attend le ministère pour mettre en oeuvre la décision ?

Un simple récipient de ce type qu’on exige aux vendeurs de pain peut sauver des vies : le pain on ne le lave pas avant de le manger et on ne le réchauffe pas non plus avant de le manger ! Il faut le protéger contre les transmissions manuportée et contre les transmissions par les airs de bactéries et virus .

Les gens qui crachent, toussent, éternuent sur le pain en passant ! Tout ça peut transmettre des maladies !
Ce que nous demandons est simple: prendre la décision d’interdire la vente du pain si le vendeur ne sert pas de récipient protecteur préalablement lavé et désinfecté. Non seulement ce geste qui peut sembler anodin ou banale va prolonger l’espérance de vie de la population , mais ça évite des dépenses de santé aux individus et à L’Etat ! Et comme ça réduira les maladies, cela veut aussi dire que ça permettra le développement puisque les gens auront moins d’arrêts de travail pour cause de maladie.

Quand on est dirigeants et qu’on se soucie de la santé publique et de la vie des gens, ce n’est pas un opposant qu’il faut attendre pour qu’il vienne vous enseigner ou dire ce qu’il y a faire !
Vous devez prendre conscience de vos responsabilités et agir sans qu’on vous le demande !
La simple vue des ces choses devrait entraîner la démission du ministre de la santé et de la salubrité publique.

Dr Doumbia S Major
Président du CPR

Dr Doumbia donne une leçon d’amour à Ouattara

La force d’aimer et de pardonner

« La force du pardon c’est cette force qu’a eu Mandela, c’est cette force que j’ai eu et c’est cette force que n’a pas su avoir Alassane Ouattara.
C’est cette force qu’on a de pardonner, de ne pas se venger, de ne pas emprisonner et de ne pas témoigner contre des gens qui vous ont fait torturer, des gens qui vous ont diffamé, des gens qui vous ont humilié et contraint à plus de 10 ans d’exil ou de prison, au moment où ces derniers sont à votre merci.
Cette force là, n’est pas une manifestation d’une idiotie, bien au contraire, c’est la preuve qu’on s’est affranchi de l’animalité qui pousse à la vengeance. C’est une force qu’on tire à la fois de la raison et de l’amour de son pays ainsi que de la conscience profonde qu’on a de la nécessité de l’unité nationale. »

Prospos du Dr Doumbia Major Président du CPR

L’exemplarité fonde la crédibilité et la légitimité de l’homme politique:

Quand on demande aux citoyens d’un pays de serrer la ceinture, il faut soi-même donner l’exemple en réduisant le train de vie de l’Etat !

Dans le cas de la Côte d’ivoire, il faut réduire le nombre de ministres et passer à un nombre maximum, compris entre 15 et 20 ministres.

Supprimer tous les ministères sans portefeuille qui sont liés à la présidence de la république.

Fusionner tous les ministères aux activités proches ou cumulables en un seul ministère, au lieu de les subdiviser et les morceler comme c’est le cas actuellement, pour augmenter les charges de l’Etat. Exemples: -Ministère des eaux et forêts, ministère de l’agriculture, ministère des ressources halieutiques, fondre ces trois ministères en un seul ministère .

-L’éducation nationale, enseignement supérieur et enseignement technique, fondre tous ça dans un seul ministère. Les exemples sont nombreux .

Il faut :

-Réduire le salaire des ministres et l’aligner sur la moyenne en Afrique de l’Ouest, c’est à dire qu’un ministre ne doit pas avoir plus de 2,5 millions comme salaire, ce qui est d’ailleurs énorme quand on sait que cela représente 41 fois le smig en vigueur, alors que la loi d’équité salariale doit établir qu’aucun travailleurs de la fonction publique ne doit avoir plus de 30 fois le smig en vigueur.

-Réduire le nombre de collaborateurs et les budgets des ministères d’au moins 30%. Tous ces conseillers et chargés d’études qui sont payés à ne rien faire ou à faire prendre des décisions irréfléchies, comme c’est le cas de la décision d’interdiction d’importation des véhicules de moins de 5 ans, doivent être libérés pour qu’ils partent s’occuper de leur ancien métier et profession.

Supprimer toutes les institutions budgetivores qui ne servent à rien, exemple : grand médiateur, sénat, autorités de lutte contre la corruption etc.

Dr Doumbia S Major

Président du CPR