Warning: mysql_query() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/content/31/13058631/html/CPR/wp-content/plugins/wordpress-form-manager/db.php on line 35

Warning: mysql_num_rows() expects parameter 1 to be resource, null given in /home/content/31/13058631/html/CPR/wp-content/plugins/wordpress-form-manager/db.php on line 732
Congres Panafricain pour le Renouveau » DISCOURS

Archive for DISCOURS

Un joli pays n’est pas forcément un pays développé

Comment se fait il que ce soit sous Ouattara qu’on ne fait qu’entendre qu’il y a des deguerpissement pour cause de vente des terrains publics où vivent des citoyens, à des prétendus opérateurs économique?
Qui se cachent en réalité derrière ces prétendus opérateurs économiques? Est-ce des parents à Ouattara qui se servent de ces libanais comme paravent, pour qu’on mobilise aussi facilement la gendarmerie à leur service pour déloger les citoyens pauvres et les indigents de leurs maisons?
Ouattara n’est-il pas là en train de donner raison à Gbagbo qui le présentait comme le candidat des intérêts étrangers? sinon comment comprendre que tu puisses déloger des familles pour donner des terrains à des hommes d’affaires libanais, sans proposer au préalable des solutions de relogement aux familles en question. On peut être indifférent à la misère des gens, mais il ne faut pas pousser cela jusqu’au cynisme! Nous avons comme l’impression que Ouattara n’est pas conscient que le logement est un droit du citoyen opposable aux gouvernant d’un pays. Tout ceci est triste pour quelqu’un qui prétendait avoir des solutions aux problèmes des ivoiriens.

Bédié la la démarche éhonté d’un égocentrique politique

Frappé par la limite d’âge, avec un avenir politique compromis Konan Bédie est quelqu’un qui a toujours vécu aux frais de l’état. Vivre au frais de l’état, c’ est la seule chose qu’il sait faire ; c’est donc normal qu’il veuille continuer à bénéficier des largesses de l’état jusqu’à sa mort. C’est ce qui explique que malgré le fait qu’il sache qu’il soit frappé par la limite d’âge, il a tout fait pour demeurer à la tête du PDCI, car ce parti lui sert d’objet de marchandage qu’il prévoyait vendre (contre le maintien de ses avantages personnels), à Allassane Ouattara qui a besoin des voix et de la caution du PDCI pour se maintenir au pouvoir.
Bédié fait vraiment pitié, même si on devrait en être dégoûté pour l’égoïsme poussé à l’extrême dont il fait preuve. Face à Ouattara, il est comme une épouse éconduite qui accepte de jouer le rôle de maîtresse, juste pour se faire entretenir par l’homme qu’ elle avait pourtant traité de tous les noms d’oiseaux.
Dans le comportement de Bédié, il faut voir une absence de honte et de dignité, un égocentrisme irrespectueux de ses collaborateurs du parti, combinée à la prostitution politique qui s’inscrit dans une stratégie de défense de ses intérêts personnels et non dans une stratégie de défense des intérêts de son parti qui, pourtant peut facilement arracher le pouvoir au RDR s’il se choisi un candidat autre que Bédié et qui satisfait aux conditions qu’impose la constitution.
Comme dans l’esprit de Bédié, après lui il n’y a rien ni personne ; et qu’il considère que le PDCI est sa chose dont il doit se servir pour s’offrir des avantages personnels jusqu’à la fin de ces jours sur terre, alors comme il est personnellement limité par les conditions d’âge qu’impose la constitution, il préfère brader son parti à Ouattara contre des avantages personnels que ce dernier lui octroie. La personne de Bédié passe avant les intérêts de son parti et malheureusement dans ce parti ils se trouvent des prétendus militants suivistes pour cautionner cela.
Cela dit, c’est une affaire interne au PDCI, affaire dans laquelle je ne donne que mon avis d’observateur extérieur !
Bon dimanche à tous !

Ils suivent l’exemple du président.

Quand le président lui-même donne des marchés publics pour enrichir les membres de sa famille et qu’ il en nomme certains comme ministre qui sont payés avec l argent du contribuable sans faire de travail de ministre, alors tous ses ministres et DG en feront autant. La corruption du système vient du sommet. Et elle se soigne du sommet vers la base